Ville de Genlis

Site officiel de la Ville de Genlis


Cadre de Vie

De sa situation de passage autrefois obligé entre la Bourgogne et la Franche Comté, elle a fait son premier atout, pour se transformer et passer de bourg essentiellement rural à la dimension commerçante de la fin du 19ème siècle.

Avec son château du 17ème siècle...son église reconstruite au 19ème siècle (Il ne reste en effet, de l’église du 15ème siècle que la statue de la Trinité, dans le domaine classé), elle s’étire au bord de la RN5 avec une rue principale, essentiellement bordée d’échoppes, jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale.


Au début du 20ème siècle, cette ancienne zone de marécages vit encore au rythme des caprices de ses rivières et de leurs crues. 

Mais de ce handicap de départ, elle fait un deuxième atout lors de son urbanisation.

Dans la seconde moitié du 20ème siècle

Genlis grandit entre ses deux voies d’eau sans détruire ce que l’on vient chercher sur leurs bords, c’est-à-dire le calme et la sérénité .
Après l’extraction du sable, une gravière est même aménagée en un lac, lieu de pêche, de promenade et base de loisirs !
 Genlis, chef lieu de canton reste avant tout un poumon vert.

GENLIS au 21ème siècle

Aujourd’hui, elle continue de croître, mais sait néanmoins éviter d’être une ville dortoir aux portes de Dijon, et c’est là son troisième atout.

Avec ses 140 entreprises (usines, artisans, commerces, … ) diverses et diversifiées, et plus de ses 60 associations (dont 1/3 pour le sport, 1/3 pour la culture)…, GENLIS vit !

Dans notre ville, 5 minutes après avoir quitté son travail, on peut en effet«déplier les gaules» au bord d’une rivière ou … faire un jogging au bord du lac, ou … aller prendre plaisir dans une des activités multiples offertes par le tissu associatif très dense, et rendre visite à ses aînés résidents du Logement Foyer ou …, faire tout simplement ses courses sans avoir à… «courir» à Dijon ! 

A cela s’ajoutent aussi au service des Genlissiens deux complexes omnisports, une piscine municipale, 3 stades, et une vingtaine de salles plus spécifiques.




PATRIMOINE : 

Les bâtiments et édifices de Genlis

Les bâtiments faisant partie du paysage genlissien ont très peu fait l’objet d’études. Ils sont surtout connus d’après les cartes postales anciennes.

Cependant, une recherche sur les églises de la ville, l’ancienne et la nouvelle, a été menée par Yves Pirat dans les années 50.

Pour la petite anecdote, l’histoire de ces édifices a ensuite été vendue au profit du chauffage de la nouvelle église.

La présentation des bâtiments « remarquables » de Genlis qui va suivre porte donc essentiellement sur des données tirées des archives municipales et sur l’étude de Pirat.